Vallée des Roches

En quittant le Salar d'Uyuni en direction de la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaro , des rochers aux apparences inhabituelles brisent la monotonie dans un paysage inhospitalier qui semblait alors sans fin. L'Arbol de Piedra est sans doute le bloc le plus célèbre, mais la Valle de las Rocas , également appelée Stone Valley dans le désert de Siloli , en compte bien des dizaines.

Histoire

L'activité volcanique millénaire dans la région du désert de Siloli a donné existence à de nombreux rochers, que les vents et l'érosion ont ensuite ciselés sur des millions d'années. L'essentiel de ces formations inédites se concentre au sein de la Valle de las Rocas.

Aujourd'hui

La Valle de las Rocas est une halte courante dans le désert de Siloli, entre le Salar d'Uyuni et la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaro , à une vingtaine de minutes du village de Falsuri au sud-ouest du département de Potosi.

Un topo sur le désert de Siloli

Contrastant grandement avec les marais salants blancs, ce territoire extrêmement aride situé à 5 000 m d'altitude dans l'ouest de la Bolivie se place à l'avant-garde du désert Atacama - l'une des zones les plus sèches au monde. Tout comme la Laguna Colorada ou la Laguna Verde, le désert de Siloli fait partie des extensions du circuit au Salar d'Uyuni – la plus vaste étendue de sel sur la planète. C'est un passage obligatoire pour ceux qui entreprennent de visiter la réserve protégée d'Eduardo Avaroa. Une contrée hostile avec tous les charmes propres à ce type d'endroit, les photographes apprécieront sans doute.

Vue générale sur la Valle de Rocas

Au cœur du désert de Siloli, la vallée des roches dresse sur environ 10 miles une collection unique de créations géomorphologiques naturelles. Celles-ci se démarquent par leur apparence illusoire sous forme de plantes, d'animaux et de divers objets. Le paysage psychédélique de la Valle de Rocas est une toile parfaite pour prendre des photos-souvenirs lors de votre voyage en Bolivie.

Dans toutes les directions où vous regarderez, vous verrez des pierres de couleurs rouge ou orange vifs insolites debout. Parmi les plus célèbres, vous avez l' Arbol de Piedra , la Copa del Mundo et l'El Camel. Certaines sont là juste pour être admirées, d'autres peuvent être escaladées, offrant une vue panoramique sur le désert de Siloli.

Arbol de Piedra, un monument naturel

Le rocher star de la Valle de Las Rocas , l'Arbol de Piedra ou « arbre de pierre », a reçu son nom d'après son allure comparable à un arbre. Il mesure 5 m de hauteur. Son tronc est principalement composé principalement de quartz, un minéral particulièrement sensible au phénomène d'érosion et aux vents riches en sel et en grès dans le désert de Siloli. Sa partie supérieure en revanche est constituée de fer qui présente une plus grande résistance, ce qui explique la forme en champignon de l'Arbol de Piedra. Déclarée « monument naturel bolivien », cette belle création géologique est conservée comme un trésor national. En conséquence, il est interdit de grimper dessus.

Info pratiques

Comment s'y rendre ?

La découverte de la Valle de Rocas se combine généralement avec la visite du Salar d'Uyuni. Bien qu'il soit possible de réaliser le parcours dans le sens inverse au départ de la ville de Tupiza , les voyages les plus courants commencent à Uyuni et se font en 4x4 la plupart du temps. Vous atteignez le désert de Siloli au bout de trois jours environ, en comptant les différentes haltes qui ponctuent la piste. Vous pouvez entre autres visiter le Cimetière de train d'Uyuni , l'Incahuasi au cœur du Salar, la Laguna Negra, la Laguna Vintu , la Laguna Colorada, les sources thermales de Polques , la Laguna Blanca y Verde, les geysers de Sol de Mañana , la Laguna Hedionda, la Laguna Turpin, etc.

Pour rejoindre Uyuni , vous pouvez prendre un bus à La Paz – le trajet de 540 km dure à peu près 10 h. Depuis Potosi, comptez environ 6 h de route sur une distance de 240 km. Un voyage en voiture depuis Oruro située à 320 km prend 8 h. Uyuni profite également bien de sa situation au centre du réseau ferroviaire de la Bolivie. Quatre lignes de chemin de fer traversent la ville, respectivement en direction de Potosi, La Paz, Calama au Chili et Villazón à la frontière argentine. À la périphérie de la bourgade, l'aéroport Joya Andina reçoit des vols en provenance de Sucre et de La Paz.

Quand visiter ?

Le désert de Siloli où se trouve la Valle de las Rocas est l'antichambre du désert d'Atacama, l'endroit le plus sec du monde, dont certaines zones n'auraient pas connu de pluie depuis quatre siècles ! Pour trouver un équilibre entre la forte chaleur en journée et le froid parfois glacial la nuit, tout en évitant les foules, organisez votre voyage entre février et avril ou septembre et novembre.

Bonjour

Je suis Anne de "Thaki Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0977215160