Le Sud Lipez

Besoin d’une escapade hors des sentiers battus ? Optez dans ce cas pour une excursion mémorable à travers le Sud Lipez. Au cœur d’un paysage quasiment inhabité se cache une ambiance mystique qui n’en finit pas de fasciner les visiteurs. Le site doit sa singularité à l’ensemble de son décor/paysage qui mêle démesure, aridité, altitude, diversité…"

Point de vue géographique

Le Sud Lipez forme, avec la partie nord, les deux principales subdivisions de la région de Lipez. Il englobe la salar d’Uyuni dans la partie sud-ouest bolivienne, en établissant une frontière avec l’Argentine et le Chili. Le site s’enorgueillit de renfermer d’importantes ressources minérales, un des facteurs qui rend l’endroit beaucoup plus attrayant. Il abrite aussi un volcan du même nom qui effleure les 6 000 m de hauteur, se dressant dans la Cordillère de Lipez. Afin de découvrir la totalité du site, il faudra traverser l’Altiplano du nord au sud, une zone intermédiaire permettant d’atteindre facilement la pointe sud. Cette dernière permettra aux voyageurs de découvrir un cadre on ne peut plus extraordinaire. Durant la visite, le périple s’effectuera au moyen de randonnées pédestres et à cheval.

Les lagunes du Sud Lipez

Elles représentent les véritables joyaux du Sud Lipez et même de toute la Bolivie. On peut voir défiler de fascinantes palettes de couleurs qui jalonnent tout le parcours jusqu’à la frontière chilienne. Ces lagunes se dénichent en plein cœur de la faune andine Eduardo Avaroa. Parmi ces merveilles, on distingue particulièrement :

  • La laguna Blanca reconnue pour sa forte concentration de sels minéraux ;
  • La laguna Verde, l’immense étendue de lac salé aux couleurs émeraude. Elle prend une coloration grisâtre par temps de pluie ;
  • La Laguna Colorada, dont la teinte des eaux vire du rouge au brun foncé. Le phénomène se caractérise par la présence d’algues et de couches sédimentaires regroupées au sein du lac, à seulement 35 cm de profondeur. Le lieu abrite un véritable sanctuaire de flamants roses venant peupler ses rivages. On y retrouve également de nombreuses espèces très rares telles que le nandou de Darwin, ainsi que quelques petits félins en voie de disparition comme le chat des Andes.

Ascension des volcans

L’une des principales activités à faire dans le Sud Lipez consiste également à escalader ses massifs volcaniques. C’est une manière à la fois excitante et amusante d’explorer les lieux sous un autre angle. Pour éviter le mal d’altitude (el sorroche) qui guette les visiteurs à tout moment, mâcher quelques feuilles de coca fera l’affaire, sinon redescendre si l’on se sent plus vulnérable.

Dans la région, les volcans revêtent une allure imposante en raison de leurs sommets très élevés. De plus, ils attisent la curiosité des amateurs de sensations fortes. Parmi les volcans les plus intéressants à visiter, on compte :

- L’Uturuncu, culminant à près de 6008 m, incluant 500 m de dénivelés. C’est l’un des plus hauts sommets de la région. Les fumerolles émanant du sol démontrent qu’il s’agit bien d’un volcan actif. En hauteur s’ouvre un panorama fantastique sur les lagunes du Lipez. Bien que les gaz semblent dégager une certaine toxicité, celui-ci demeure toujours accessible aux aventuriers prêts à relever le défi ;

- Le Licancahur ou Licancabur, d’une hauteur de 5 916 m, y compris 1 400 m de dénivelés. Ce stratovolcan andin occupe les deux-tiers du versant nord-est de la Bolivie, surplombe le grand dépôt salin d’Atacama et côtoie de près le Putana et le Sairecabur. Depuis le cratère se découvre une vue à couper le souffle, avec la laguna Verde à ses pieds. D’ailleurs, on estime que le Licancabur aurait compté le plus d’escaladeurs dans le Sud Lipez ;

- L’Ollagüe, s’élève à 5 870 m de haut, avec 1 000 m de dénivelés. Son accès difficile produit un effet de dépaysement total. La présence des mineurs travaillant à une telle altitude rend le milieu davantage étonnant. La montée s’avère plus facile en commençant par le bout de la piste. Les plus téméraires entameront l’ascension depuis la base du volcan ;

- Le mirador de Tunupa se découvre en partant du village de Coquesa, à quelques distances du village de Jirira. Avec ses 5 400 m et ses 900 m de dénivelés, il faudra emprunter un chemin recouvert de cendres volcaniques pour atteindre uniquement la partie la plus basse du cratère. En raison d’un éventuel risque d’éboulement, l’accès dans la partie supérieure est désormais interdit ;

- Paruma (5 700 m) et Olca (5 400 m), deux des stratovolcans de l’Altiplano, impressionnent vivement les géologues et vulcanologues par leur structure.

Comment s’y rendre ?

Gagner le Sud Lipez nécessite un trajet partant d’Uyuni ou de Tupiza. Il ne reste plus qu’à planifier un tour en 4x4 selon les programmes définis.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Anne de "Thaki Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0977215160