Mont Illampu

Passés des cols à plus de 4 000 m d’altitude, plongez dans l’univers grandiose des vallées gelées, des lagunes glaciaires et des sommets enneigés de l’Illampu ! Voilà un challenge pour les montagnards chevronnés en quête de grands espaces sauvages à conquérir en Bolivie.

Histoire

Illampu, dont le nom signifie « fort » en langue aymara, possède le titre de roi des montagnes dans la partie nord de la Cordillère Royale. C’est le quatrième plus haut pic de la Bolivie. Les alpinistes européens Hugo Hörtnagel, Hans Pfann, Erwin Hein et Alfred Horeschowsky furent les premiers explorateurs à arriver à son sommet le 7 juin 1928, après des tentatives d’ascension de William Martin Conway en 1898 et d’Annie Smith Peck en 1928. Hans Ertl et A. Hindhammer le gravirent à leur tour en 1951, suivis de Gerhard Schutte et de son équipe en 1969.

Illampu aujourd’hui

Le Nevada Illampu, culminant à plus de 6 000 m à environ 100 km au nord-ouest de la ville de La Paz, est un des parcours d’altitude les plus difficiles en Bolivie. Préparez-vous à négocier des passages sur plusieurs cols à plus de 4 500 m, à affronter le froid nocturne et à ressentir cette sensation d’être perdu au beau milieu de nulle part. En récompense, vous aurez droit à des paysages remarquables, des rencontres étonnantes avec des communautés ancrées dans leurs cultures ancestrales, une vue sur le lac Titicaca et les éminents sommets de la Cordillère Royale…

La découverte à Illampu en résumé

Le trek à Illampu dure 6 à 7 jours pour une distance de 110 km environ, en totale autonomie, au départ de la petite ville de Sorata à 2 677 m au-dessus du niveau de la mer. Voici l’exemple d’un circuit classique.

En partant de la place principale de Sorata, différentes pistes dont celle qui passe par Jumulo vous conduisent à la communauté de Quillambaya, depuis lequel il faut monter un chemin parsemé de plantes exotiques pour arriver à Lacathiya à 4 000 m. L’étape suivante consiste à atteindre le col de l’Illampu à 4 740 m. Vous redescendez ensuite jusqu’à Estancia Utjaña à peu près 3 900 m, en sillonnant une belle vallée. De là, la prochaine destination est le col de Kurahuasi à 4480 m où les nuages et le froid peuvent vous ralentir. Vous continuez par une descente vers une immense plaine postglaciaire en longeant la rive d’une rivière — profitez du panorama plongeant. Vous rejoignez une petite bourgade de Cocoyo à 3 500 m qui est peu à peu désenclavée grâce à une piste récente. Cette halte sera l’occasion de vous ravitailler en nourriture auprès des petites tiendas.

En quittant Cocoyo, cap sur le col de Sarani à 4 600 m. Passée la vallée qui sert de pâturage aux vaches, aux lamas et aux moutons, vous négociez une montée progressive à travers le col dans les nuages, avec en prime de beaux points de vue. La redescente est difficile en raison du brouillard et du mauvais état du sentier de randonnée jusqu’à une plaine marécageuse où vous pouvez installer votre campement. Arrive enfin le moment d’attaquer la marche ultime vers le col de Calzada. Vous empruntez tout d’abord un sentier étroit dans la vallée de Chajolpaya, puis un chemin précolombien le long d’une rivière. La vallée s’ouvre sur un vaste espace en grande partie gelé où il est possible de voir des cascades de glace. Le chemin bucolique laisse progressivement place à une piste en cours de construction jonchée de gravats. La montée qui s’ensuit est progressive et longue, ponctuée de lacets, mais qui offre une vue saisissante sur les pics enneigés. Au bout de plusieurs heures d’efforts, vous parvenez au col de Calzada à 5 045 m d’altitude. C’est le point culminant de la randonnée à Illampu. Reprenez votre souffle au bord de la petite lagune posée au pied des grands glaciers. Non loin, vous pouvez avoir une vue sur la lagune Chojna en contrebas. Savourez le moment.

En poursuivant…

Avant de regagner la civilisation, vous pouvez prolonger votre aventure pour obtenir des vues sur la Laguna San Francisco, l’Ancohuma et le lac Titicaca. En passant par une vallée de cactus et de touffes d’herbes sur la redescente, négociez la petite grimpette d’une heure jusqu’à atteindre le col situé à 4 900 m. De là, les panoramas à couper le souffle : sommets enneigés, l’Ancohuma haute de ses 6 429 m à l’horizon, lagunes glaciaires… Pour aller encore plus loin, franchissez le dernier col à 4 867 m au-dessus de la Laguna San Francisco et régalez-vous de la vue sur l’Altiplano bolivien, Titicaca et ses îles. Sur le chemin du retour qui sillonne des étendues herbeuses et des champs cultivés, vous traversez Alto Llojena, puis Millipaya à 3 500 m, quittant peu à peu le territoire des sommets pour au final ressortir à Sorata.

Un petit topo sur la Cordillère Royale

Une section de la Cordillère Orientale bolivienne des Andes, la Cordillère Royale est une chaîne de montagnes plissées aux paysages densément glaciaires. La gamme s’étend sur près de 125 km à l’ouest de la Bolivie, depuis la région du lac Titicaca. Elle constitue une barrière naturelle entre la partie basse de l’Altiplano et la forêt amazonienne.

Quand visiter ?

Les treks dans la Cordillère Royale, dont la randonnée au Nevada Illampu, peuvent se faire toute l’année. Cependant, pour bénéficier des meilleures conditions météorologiques dans les montagnes boliviennes, organisez votre voyage entre mai et septembre ; juin et juillet sont les mois plus favorables à une ascension.

Comment s’y rendre ?

Pour rejoindre Sorata, des bus micro embarquent les voyageurs au stationnement près du Cementerio General de La Paz. Des départs sont disponibles toutes les heures ; la route dure à peu près 4 h. Notez que les véhicules sont souvent bondés de paysans.

Infos pratiques

La randonnée au massif d’Illampu se déroulant en totale autonomie, il faut prévoir la nourriture suffisante, généralement pour quatre jours, jusqu’au village de Cocoyo, le seul point de ravitaillement disponible dans cette partie de la Cordillère Royale. Une très bonne acclimatation à l’altitude est nécessaire.

Montagne
0 photos

Bonjour

Je suis Anne de "Thaki Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0977215160