Lac Titicaca

Le lac Titicaca, en dehors de ses vues époustouflantes au cœur de l’Altiplano des Andes sud-américaines, se visite pour son patrimoine culturel ancien. C’est le berceau de la civilisation inca.

Histoire du lac Titicaca

La formation du lac Titicaca remonte à l’époque préglaciaire il y a à peu près 60 millions d’années, lorsque les Andes se sont soulevées. Les tremblements de terre ont séparé la chaîne en deux et engendré un creux dans lequel s’est déversée l’eau provenant de la fonte des glaciers. À son tour, ce gigantesque réservoir a créé une série de plans d’eau comprenant des rivières et le grand lac Titicaca.

Dans la tradition inca, le lac Titicaca était le lieu où le premier Inca Manco Capac et sa compagne Mama Ocllo sortirent des profondeurs. Ils apparurent sur l’Isla Del Sol dans le but de bâtir un empire sur Terre.

Concrètement, le lac Titicaca était au début le territoire des premières civilisations péruviennes. La culture Puraka s’établit dans la région fertile vers l’an 200 av. J.-C. Un millénaire plus tard, l’Altiplano et la Bolivie devinrent le terreau de la culture Tiwuanaku. Les Aymaras et les Collas comptaient comme les grandes tribus guerrières locales, avant que la civilisation inca ne l’absorbe au cours de son expansion. La population actuelle du lac Titicaca est composée des groupes Aymaras et Quechuas.

Le nom Titicaca provient de la combinaison de deux mots en langue Aymara titi et karka, signifiant respectivement « chat » et « rocher ». Les titis ou chats andins — une espèce actuellement en grand danger en Amérique — habitaient auparavant sur les îles du lac. Selon la légende, ils traversèrent l’eau à la nage en direction du continent pour chercher de la nourriture.

La légende de la cité perdue

Le lac Titicaca, auquel la population locale attribue des pouvoirs sacrés, fait l’objet d’une fascination auprès des historiens. De nombreuses expéditions ont été menées sur le site dans l’espoir de trouver les trésors incas égarés par les Espagnols et une mythique ville sous-marine. En 1968, l’explorateur océanographique français Jacques Cousteau a dirigé des recherches dans les profondeurs du lac pendant un mois et demi. À défaut de trouver la ville perdue, l’expédition a permis de mettre en lumière des espèces animales uniques au monde. 10 ans plus tard, la Réserve du lac Titicaca a été fondée dans le but de protéger la faune, la flore et le paysage. Le site enregistre 60 espèces de l’avifaune, 18 types d’amphibiens et 14 variétés de poissons originaires du lac.

En 2000, l’expédition « Atahualpa 2000 » entreprise par le groupe scientifique Akakor Geographical Exploring a révélé la présence d’un temple en ruines et d’une route submergée dans le lac Titicaca, mais toujours pas d’une ville. Ces vestiges dateraient de 1000 à 1500 ans et sont liés à la culture Tiwanaku.

Le lac titicaca aujourd’hui

Au nord de l’Altiplano dans les Andes sud-américaines, Titicaca se trouve être le plus haut lac navigable sur Terre (3 810 m). Il s’étend sur 8562 km², dont 3790 km² se situent sur le territoire bolivien, le reste appartient au Pérou. Il est facile d’accéder au site depuis La Paz. Des excursions d’une journée sont possibles et si vous décidez de rester plus longtemps, vous pouvez passer vos nuits à Copacabana. Principal pied-à-terre des visiteurs, c’est aussi le point de départ de la promenade en bateau sur le lac Titicaca. À tout moment, n’hésitez pas à profiter des opportunités de photo pour immortaliser votre passage dans l’un des plus beaux endroits de la Bolivie.

Les îles du Soleil et de la Lune

L’Isla del Sol, la plus grande de toutes les îles du lac, représente le centre d’intérêt principal. C’est la demeure du dieu du soleil inca Inti. Au sein de l’île sacrée, des sentiers de randonnées desservent différentes ruines incas comme le palais de Pilko Kaina. À sa pointe nord, vous trouverez le village de Challapampa qui renferme le labyrinthe de Chinkana – un ancien centre de formation pour les guides religieux incas. Il existe un rocher sacré en forme de puma non loin du labyrinthe, un endroit destiné aux sacrifices et autres rituels. Au sud, l’Escalera del Inca part du village de Yumani et mène au bout de 206 marches à la légendaire fontaine de jouvence de Yumani. L’Isla de la Luna quant à elle abrite les vestiges du couvent des prêtresses Nustas. Ces dernières menaient une vie de religieuses, tenant des cérémonies en l’honneur du soleil et de la lune. Elles pratiquaient également le tissage d’habits en laine d’alpaga.

Copacabana et Tiwanaku à découvrir

Copacabana, vouée à devenir une plaque tournante du tourisme dans la région du lac Titicaca, constitue aussi une importante destination de pèlerinage en Bolivie. La basilique Notre-Dame de Copacabana, une église coloniale espagnole fondée au XVIᵉ siècle, conserve l’image de la Vierge de Copacabana. Sillonnez le parcours de la « Colline du calvaire » (Cerro del Calvario) qui reconstitue les sept arrêts de Jésus sur le chemin de sa crucifixion. Au sommet, la vue sur le lac Titicaca, avec les montagnes enneigées à l’horizon, est une belle récompense.

Ne manquez pas non plus les ruines de la ville précolombienne de Tiwanaku près de la rive sud-est du lac Titicaca. C’était un haut lieu cérémoniel de la culture Tiwanaku dans le passé. On raconte que 25 tonnes de pierres ont été transportées depuis l’autre côté du lac pour bâtir la ville.

Climat

La région du lac Titicaca hérite d’un climat sec et froid. En dehors de la courte période pluvieuse de décembre à janvier, les journées sont pour la plupart ensoleillées et sèches, les nuits fraîches et venteuses. La température varie généralement entre 7 °C et 20 °C sur l’année – elle peut baisser à -1 °C à proximité immédiate du lac en hiver et de la neige est probable.

Comment s’y rendre ?

Le lac Titicaca se situe à environ 150 km de la ville de La Paz. L’aéroport El Alto de La Paz accueille régulièrement des vols en provenance de l’étranger. De là, vous pouvez embarquer dans un bus pour rejoindre Copacabana. Le trajet dure environ 5 heures.

Comment se déplacer ?

Il existe plusieurs manières de découvrir le lac Titicaca. Arpentez les sentiers de randonnée suivant les rives pour avoir des vues différentes sur le lac, avec les sommets immaculés en toile de fond. Adonnez-vous au kayak autour de la baie de Titicaca ou bien offrez-vous une paisible promenade en bateau.

Lac
7 photos

Bonjour

Je suis Anne de "Thaki Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0977215160