Mapiri

Situé à une altitude de 600 m au-dessus du niveau de la mer, la municipalité de Mapiri fait partie de la province de Larecaja, au nord du département de La Paz. Elle est encadrée au nord par les régions de Bautista Saavedra et Franz Tamayo, au sud par la route du caoutchouc à Sorata, à l’est par la commune de Guanay et à l’ouest par Tacacoma. En 2014, Mapiri avait accueilli les jeux étudiants plurinationaux, dirigés par l’ancien chef d’état Evo Morales Ayma.

Histoire

Il y a plus d’un siècle, des sentiers à travers le territoire permettaient de transporter du caoutchouc en provenance de la basse Amazonie. À cette époque, il a fallu un pénible parcours pour l’acheminement des produits vers La Paz avant leur exportation.

Aujourd’hui

Depuis sa création le 27 novembre 2001, Mapiri s’est développé et compte aujourd’hui près de 10 000 habitants. Cette région minière doit particulièrement ses atouts à ses activités économiques, basées entre autres sur la prospection de l’or. Une partie de l’endroit regroupe des zones d’exploitation appartenant aux coopératives et à quelques particuliers. Des chantiers bordent la rivière Mapiri afin de faciliter les travaux d’extraction et d’y récupérer ensuite de l’or fin déposé sur ses berges.

Trek en direction de Mapiri

Mapiri présente l’un des itinéraires les plus difficiles à envisager. Devenu un défi pour certains mais aussi une occasion idéale du côté des téméraires, le voyage offre de belles perspectives de trek sur toute l’étendue de cette région isolée. L’aventure commence au départ de Yani, en se dirigeant vers la Cordillère Royale. Une nature sauvage dévoile l’unique écosystème de yungas, observé entre les Andes sèches et l’humidité du bassin amazonien. Ensuite se dessine un paysage envoûtant en passant par la forêt brumeuse. La balade continue en faisant le détour au village de Sorata, site le plus proche du Lac Titicaca. Pour agrémenter le périple, il faudra tenter l’expérience en escaladant le col d’Abra Chuchu, culminant à plus de 4 600 m. La descente s’effectuera par l’Illampu, classé 4e plus haut massif de la Bolivie. En attendant de rejoindre le village typique de Mapiri, contemplez une vue extraordinaire sur les montagnes et forêts situées en contrebas. Avant de rebrousser chemin, ne manquez pas de visiter le canton de Sarampiuni, une division administrative près de Mapiri.

Climat

Mapiri connaît un climat chaud et humide, classé dans la catégorie Bwh selon la classification de Köppen-Geiger. Au cours de l’année, les températures oscillent entre 20 °C et 30 °C. On observe également un faible taux de pluviométrie, estimé à 478 mm.

Comment s’y rendre ?

D’abord, effectuer le trajet en partant de La Paz à Caranavi, puis continuer jusqu’à Guanay. De là, prendre un taxi ou une camionnette pour atteindre Mapiri. Trois syndicats de taxis gèrent les déplacements à des horaires précis, à savoir « Trans Mapiri, « Sindicato 20 de octubre » et « Trans 8 de Mayo ».

Comment se déplacer ?

La motocyclette est le moyen de transport le plus pratique pour circuler au sein de Mapiri.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Anne de "Thaki Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0977215160